Sélectionner une page
Ne nous résignons pas

Ne nous résignons pas

J’ai repris ce que je t’avais dit, cher Auditeur, au lendemain du Bataclan. Aujourd’hui encore, je suis stupéfaite et les explications manquent. La mort de 84 personnes, des familles, des enfants, ne peut avoir de sens parce que le mal n’a pas de sens. Nous ne pouvons...