Il est hors de question de laisser crever nos pays de France !

Délégué général d’Ichtus, Guillaume de Prémare analyse les dynamiques politiques et sociales nouvelles qui sont nécessaires pour reconstruire les communautés de destin dans les territoires. Face à la mondialisation, quelles solidarités nouvelles peuvent-elles émerger dans le cadre des libertés et responsabilités locales ? Quels pouvoirs exercer ? Comment les catholiques peuvent-ils s’engager concrètement dans le cadre d’un « nouveau catholicisme social » ?

Share This