Sélectionner une page

L_action des laïcs au quotidienPermanence 417

 

La minute de vérité du laïcat

Le laïc n’a pas à se substituer au clerc, pas plus que le clerc au laïc. C’est par l’accomplissement le plus complet possible de sa tâche propre que chacun contribue à bâtir une société conforme aux desseins de Dieu.

 

Mission politique des laïcs

Parce que la confusion des rôles est toujours mauvaise conseillère, il faut réaffirmer que l’animation chrétienne de l’ordre temporel revient de plein droit aux laïcs. Affirmation qui ne retire rien aux clercs…

 

Conquérir les institutions

Le salut des âmes ne passe pas que par la conversion individuelle. Il dépend aussi des conditions de la vie en société. Mais agir au plan social et politique ne signifie pas rechercher un ordre temporel parfait.

 

De l’action, pas d’agitation

D’un côté : les grands discours, les belles intentions affichées, les manifestations aussi éclatantes et massives que superficielles. De l’autre : le travail, obscur et patiemment initié et relayé par ceux qui sont concernés au premier chef. Comment faire le bon choix ?

 

L’élite, plus que les leaders

Pour résister à l’influence débilitante des idéologues de tout poil, la société a moins besoin de champions de la théorie triés sur le volet que d’hommes déterminés à exercer leurs responsabilités, là où ils sont, tout simplement.

 

Le plus précieux des capitaux

A la question « combien d’hommes nous faut-il ? », on peut substituer sans crainte « quels hommes nous faut-il ? ». Un changement de perspective salutaire… et exigeant.

 

Les arguments de notre espoir

Ne pas céder aux illusions, aussi consolantes paraissent-elles ; accrocher notre espérance à la vérité de la parole divine et donc de la doctrine catholique : voilà les conditions requises pour nous mettre au travail, avec courage, générosité et… réalisme !

 

Commander ce Permanences ICI

 

Share This