Sélectionner une page

La loi naturel est-elle faciste

 

Permanences 500-501

 

Éditorial

– Yallah !    par Nicole Buron

 

Actualité

– Au lieu géométrique de l’erreur sur l’homme (Bruno de Saint Chamas)

“Faut-il payer l’impôt à César?” Question toujours actuelle. “Montre-moi une pièce de monnaie. De qui est-ce l’image? De César! Eh bien rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu”. Ce qui est à l’image de Dieu n’est donc pas à César. Or qui est à l’image de Dieu? Réponse: l’homme. L’homme n’est donc pas à César! Mais si l’homme n’est pas créé à l’image de Dieu, il appartient à CésarAinsi que le disait Clémenceau “Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu, mais tout est à César!”

– Société : Le piège de la “diversité”

SOCIÉTÉ Que dit la Bible du droit à la différence ? La pluralité des conditions appartient à la création, mais elle ne trouve son sens que dans la participation au bien commun. Oui, la diversité est légitime, non elle n’a pas tous les droits…

– Argumentaire : 10 bonnes raisons de ne pas marier des personnnes de même sexe

– Chrétiens d’Orient : Benoît XVI au Liban

C’est dans un Orient particulièrement tendu que le pape s’est adressé aux chrétiens depuis Beyrouth. un voyage courageux et un message ambitieux. Alors que tout pousse à la surenchère meurtrière dans la région, Benoît XVI a encouragé l’amour et le pardon.

Collectif Jean Ousset

 

– Laïcité, communautés et bien commun

BIEN HUMAIN &COMMUNAUTÉ Si Permanences est une revue de formation, selon le droit naturel et chrétien, c’est volontiers qu’il accueille également dans ses colonnes des articles de réflexions de penseurs amis contemporains. Ainsi, conformément à la finalité du collectif Jean Ousset, qui est d’ouvrir des pistes de réflexion pour adapter la doctrine à la situation politique du moment, cet article revient sur la question du rapport communautés/bien commun dans le contexte français et européen actuel. Ce thème fera l’objet d’une soirée Ateliers Jean Ousset cette année.

 

Dossier

 

– La loi naturelle est-elle fasciste ?

 

– Existe-t-il une loi naturelle ?

DÉFINITION De la signification que l’on confère à la loi naturelle dépend la solution de graves problèmes de morale aussi bien individuelle que sociale et politique. Aussi n’est-il pas étonnant que débats, livres, articles, films touchant à la morale remettent constamment sur le tapis, directement ou indirectement, la question fondamentale : existe-t-il une loi naturelle ?

– La loi “non-écrite”, condition du salut ?

DÉCALOGUE Les “dix commandements” ne sont pas extérieurs à l’homme ; ils sont inscrits dans sa nature et le conduisent vers le bien; ce qui comble sa nature. En l’absence de toute Révélation divine, ils peuvent être découverts par la raison humaine.

– La politique a besoin de la loi naturelle

ÉVIDENCE Loi naturelle et politique sont indissolublement liées, car la politique participe à la loi naturelle. L’une ne va pas sans l’autre.

– La loi naturelle et la liberté

FONDEMENTS Les Anciens estimaient que l’on domine la nature en se soumettant à ses lois. Est-ce encore vrai aujourd’hui? Existe-t-il une opposition radicale entre la nature et l’exercice de sa liberté par l’être humain?

– Morale et bonheur

NORMALITUDE ou BÉATITUDE Le politiquement correct, la pensée unique, l’insoutenable et prétentieux “moi président” moralisateur créent un nouvel impératif moral, arbitraire, totalitaire et procédural qui veut avoir raison de la liberté de chaque homme responsable qui se détermine volontairement en fonction du bien et du désir du bonheur. Comprenons les fondements de ce divorce.

– Entre l’homme et la nature, le divorce n’est pas inéluctable

PARADOXE À l’heure du “tout écologique” et de l’invasion du culte de Gaïa, il est paradoxal de constater qu’un fossé se creuse entre l’homme et la nature, que la culture contemporaine devient négation de l’ordre naturel… certains en venant même à considérer la loi naturelle comme fasciste !

 

 

Culture

 

– Expo : Rodin, la chair, le marbre (Anne Brachet)

À l’instar des plus grands sculpteurs européens, Rodin s’est confronté à ce matériau témoin par excellence de l’art de la sculpture qu’est le marbre. On sait que les sculpteurs savent répartir les volumes dans l’espace. Il est d’ailleurs conseillé, pour bien voir une sculpture, de tourner autour afin d’en saisir les multiples points de vue ainsi que le jeu complexe du savoir faire et de l’intelligence.

– Lire : Femme entre sexe et genre (Hélène Fruchart)

Ce livre étonne et interroge. Comment une féministe de longue date peut-elle se dresser contre la théorie des genres, au nom des combats qu’elle a menés ? Il semble, pourtant que les “conquêtes” féministes ont été le piédestal sur lequel s’est érigée la revendication “queer”. Et cependant la réponse est simple si l’on songe que la notion de sexe féminin (par opposition au masculin) est indispensable aux féministes dans un affrontement dialectique binaire !

– Comprendre : Nature de l’art contemporain (Christine Sourgins)

 

Chroniques

– Le progrès ne se nourrit pas de sacrifices humains (Jean-Marie Le Méné)

– Loi naturelle (Jacques de guillebon)

 

Commander ce Permanences

Share This