Sélectionner une page

LA POLITIQUE, SERVICE CONCRET DE LA CITÉ

Guillaume de Prémare

 

Délégué général d’Ichtus, Guillaume de Prémare est l’ancien président de La Manif Pour Tous. Chroniqueur sur Radio Espérance, il a récemment publié avec Eric Letty , Résistance au meilleur des mondes, un essai analysant l’évolution de la société moderne à travers la lecture du célèbre ouvrage d’Aldous Huxley, Le meilleur des mondes.
Pour acheter son livre :

Retrouvez l’interview de Guillaume de Prémare à propos de la publication de son livre Résistance au meilleur des mondes dans Cahierslibres.:

Son intervention en 6 points :

1° Nous vivons dans une culture de la destruction. L’Etat détruit tout et la société se défait sous la pression conjointe de la déconstruction et de l’économie de marché.
2° L’idéologie dominante a évoluée avec le système économique. Le modèle néo-libéral réduit l’Etat à un gestionnaire. Il n’est plus que le gestionnaire de l’extension permanente du marché.
3° Le politique est donc en train de sortir de l’histoire. Il donne l’impression d’être dans une zone grise, de n’avoir plus de prise.
4° Mais la culture libertaire dans laquelle nous vivons s’effrite. La société demande de véritables repères, elle est en quête d’identité.
5° Notre rôle est donc de retisser les liens de la société sur des bases anthropologiques solides. Refaire le politique constitue donc en premier à recoudre les liens qui nous unissent.
6° Nous avons à asseoir notre action politique et culturelle sur trois piliers : la liberté intérieure, l’objection de conscience et le refus de l’assujettissement.
Share This