Sélectionner une page

512-513Editorial

–    Prendre conscience des ses responsabilités, par Nicole Buron

Actualité

–    Priorité pour une action efficace (Bruno de Saint Chamas)

–    Rencontre avec… Ichtus : agir pour faire réussir l’action des autres

Dossier

–    Cohérence des champs d’actions pour un engagement des catholiques en politiques (François-Xavier Bellamy)

Nous avons été rassemblés cette année encore autour d’un mot d’ordre : Catholiques en action. Ce que nous sommes venus chercher sans doute ce sont des solutions pour bien agir. Or, qu’est ce qui nous permet de bien agir?

–    Agir localement au service du bien commun

JEAN-CHRISTOPHE FROMANTIN est député-maire de Neuilly-sur-Seine, fondateur du parti territoires en mouvement, délégué général de l’UDI. Il témoigne du fait que l’engagement politique sincère et pertinent ne s’entend qu’au service d’un territoire.

–    Municipales : Comment et pourquoi se présenter ?

Donner à réfléchir sur l’engagement municipal et proposer des pistes pour préparer les éléctions prochaines, tel était l’objectif de cet atelier.

–    Agir dans l’entreprise. Comment donner du travail ?

En dépit du « tout » économique, qui sévit de nos jours, le terme « travailleur » fait penser aujourd’hui à des temps révolus et le mot « travail » a disparu de notre vocabulaire au profit de celui d' »emploi ». Il faut du travail, mais il n’y a plus de travailleurs ! Il y a une structuration de notre société qui fait disparaître le « travail ». Pourquoi ?

–    Les enjeux de la formation

–    Les manifs pour tous… et maintenant ?

Depuis le vote de la loi, la relation avec les politiques est devenue plus radicale. Nous ne sommes pas en discussion avec le législatif, mais en opposition avec l’exécutif et ne pouvons pas reproduire indéfiniment les mêmes types de manifestations avec un ou deux millions de personnes. Une série de manifestions, c’est du ponctuel. Comment continuer à agir de manière différente ?

–    Objection de conscience, quelle liberté, quelles méthodes d’action ?

Cet atelier avait pour objet l’objection de conscience et quelques combats juridiques actuels, relatifs à l’euthanasie ou à la drogue. Le public, nombreux (l’amphithéâtre était comble), a pu participer aux échanges avec les intervenants. La majorité de ces derniers étant juristes, il était tentant d’interpréter l’objection de conscience comme une simple action de juristes. le débat a donc visé dans un premier temps à expliquer qu’il n’en était rien, puisque l’action des juristes n’existerait pas s’il n’y avait personne à défendre.

–    Refonder un projet politiques

Trois organisations de nature différentes, aux modalités d’actions à la fois semblables et particulières mais aux objectifs convergents, ont répondu à la question posée par Catholiques en action : comment refonder un projet politique aujourd’hui ?

–    Agir pour l’éducation des jeunes

–    Quelle priorité pour la formation des jeunes ? Que faire ?

L’éducation des jeunes à l’amour, à la vie affective et sexuelle, est aujourd’hui un enjeu phare de leur développement face aux multiples agressions contre la dignité de l’homme, de la femme et du couple.

–    Comment innover pour les politiques

Avant tout le diagnostic est  implacable et partagé par tous les intervenants : la société partage une période de burn-out, d’épuisement des élites. Plus profond qu’une simple crise de « conscience » , il apparaît que les citoyens ne croient plus que ces édiles puissent les sortir de la crise (l’acceptation étant prise dans son sens général). Nous sommes donc à un moment de l’histoire où les choses peuvent basculer, ce qui représente un risque, certes, mais aussi une opportunité.

Magistère

–    Conscience et responsabilité politique (Mgr Marc Aillet)

–    Engagement du chrétien face au monde (Mgr Jean Laffitte)

Collectif Jean Ousset

–    Quatrième partie : L’ordre politique s’oppose-t-il à la liberté ?

Culture

–    Faire aimer la France et notre civilisation (Nicole Buron)

UN ÉTAT D’ESPRIT POSITIF La démarche culturelle proposée par Ichtus permet de confronter son opinion à la réalité des faits, de montrer pour les faire aimer les splendeurs humaines de notre patrimoine et donne un tour d’esprit positif à ceux qui se lancent dans l’action concrète. présentation d’une méthode qui entend séduire pour convaincre.

Chroniques

–    Le syndrome du mâle perché (Jean-Marie Le méné)
–    Malheur et identité (Jacques de Guillebon)

Share This