Sélectionner une page

Éditorial

  • Notre fierté qui peut être aussi notre honte, par Nicole Buron

Actualité

  • Dérives théocratiques de l’État républicain (Anne Coffinier)

LA LETTRE DE VINCENT PEILLON Anne Coffinier analyse, dans Les Echos du 11 janvier 2013, la lettre qie Vincent Peillon a adressé à tous les recteurs d’Académie. Nous en publions ici quelques extraits qui mettent en lumière le fonctionnement actuel de l’État qui gouverne dans notre pays. Est-il au service du bien commun de la société française ou, s’attribuant des responsabilités qui ne sauraient lui incomber, s’est-il donnné comme mission de modifier notre personnalité nationale et de redéfinir les fondements de la moralité publique ?

  • Feuille de route L’éducation, action première en politique (Bruno de Saint Chamas)

Finalement, l’action première en politique, c’est toujours l’éducation ! L’enjeu c’est de former les consciences. Mais qui le comprend? Qui agit en conséquence?

  • Benoît XVI, pape lumineux

Dossier : Eduquer la personne humaine

  • Les finalités de l’éducation (Permanences)

Ce n’est pas d’abord de façon théorique que nous pouvons considérer dans sa racine profonde la philosophie de l’éducation. Il ne s’agit pas simplement de connaître des principes vrais. Il faut en un tel domaine tous ensemble les aimer et qu’ils nous deviennent connaturels comme aiment à le dire les philosophes.

  • Eduquer pour un acte libre (Jean de Saint Chamas)

Lire l’article

POSSÉDER LE BON LOGICIEL À l’ouverture de notre journée Catholiques en action, Jean-Marie Le Méné faisait remarquer combien rares ont été ceux qui ont pu faire le bon diagnostic dès la présentation des projets présidentiels sur le mariage : c’est que, disait-il, “nous n’avons plus le logiciel pour comprendre… un logiciel différent a été installé dans la tête de nos contemporains qui ne leur permet plus de comprendre”.

  • L’éducation dans la famille (Matthieu Ferrare)

LE MAILLON FAIBLE Famille éclatée, famille mono-parentale, famille recomposée ou, à l’opposé, famille cocooning, famille refuge repliée sur elle-même. La famille aujourd’hui présente mille aspects trop souvent contradictoires. Elle est pourtant par nature, le lieu privilégié et incontournable où l’homme apprend à l’enfant à devenir un homme. Retour sur une réalité essentielle de la vie sociale, trop souvent considérée comme son maillon faible.

  • L’éducation par le métier (Yves Le Penquer)

Un ami me rapportait, il y a quelques temps, cette admirable réponse que lui fit un paysan béarnais de ses voisins, à qui il avait demandé des nouvelles de son fils qui avait quitté le pays pour s’en aller à Toulouse faire des études à l’Université : “Gaston, avait répondu ce paysan, depuis qu’il fait des études… la terre est trop base, me Ciel est trop haut… Il n’y a que la table qui soit à son niveau”. À son insu, cet homme avait rejoint une formule de la sagesse platonicienne : l’éducation des hommes a deux racines : l’une plonge dans le Ciel et l’autre dans la terre…

  • L’éducation dans le Magistère (Florence Simon)

À l’heure où l’on commence déjà à faire le bilan du pontificat de Benoît XVI, si riche à maints égards, il est permis de remarquer que, parmi ses dernières interventions , plusieurs sont consacrées à la question de léducation. Ce thème a d’ailleurs acquis une importance très particulière dans sa pensée, à tel point qu’un ouvrage consacré à la question à été publié en 2012.

Collectif Jean Ousset

  • Éducation et bien commun

Culture

  • Salvador Dali le maître du XXème siècle (Amélie Brachet)

Dali s’est toute sa vie retranché derrière un personnage public dont l’extravagance s’épuise souvent dans un cabotinage provocateur. Laissons de côté sa personnalité trop énigmatique pour en saisir l’authenticité et abordons librement sa peinture dont cette exposition offre une intéressante sélection. Plus de 120 tableaux, films, documents, interviews soulignent son immense talent. Dali occupe une situation en vue au sein de la peinture du XXème siècle, il méritait l’hommage exceptionnel qui lui est rendu aujourd’hui.

  • Lire Effet dominos (Hélène Fruchard)

L’ERREUR EST DIFFICILE À COMPRENDRE disait Jean Ousset. mais il ajoutait qu’une fois acceptées ses prémices, tout se déroulait logiquement. L’acceptation du “tout est dialectique” conduit au cœur du marxisme; de façon similaire la négation des sexes déroule, elle aussi, toutes ses conséquences à travers la théorie du genre.

  • Cloner le Louvre ? (Christine Sourgins)

Le droit à la culture, la partage du patrimoine entre Paris et les régions ont justifié la construction du Louvre à Lens. Mais atteindre l’équité en matière de culture n’est pas simple. S’il s’agit de réparer les dégâts de la crise industrielle, combien de villes méritantes et déshéritées peuvent prétendre, à bon droit, avoir elles aussi leur antenne? Vider le Louvre parisien n’y suffirait pas, sauf à le mettre sur roulettes pour un grand tour de France. Certes, Paris est favorisé en musées, la faute incombe non aux Parisiens mais à l’Histoire; la capitale est aussi plus centrale que Lens, cette fois la géographie est en cause: pour la moitié de la France venir voir des œuvres majeures du Louvre dans le Pas-de-Calais, va s’avérer plus compliqué et onéreux. Pour aider le Nord, faut-il pénaliser le Sud?

Chroniques

  • On ne devrait condamner que les innocents (Jean-Marie Le Méné)

  • Les logophobes (Jacques de Guillebon)

Share This