Sélectionner une page
19 mars 2020

Quand une lecture vous élève l’esprit, et qu’elle vous inspire des sentiments nobles et courageux; ne cherche pas une règle pour juger l’ouvrage ; il est bon, et fait de main d’ouvrier.

Jean de La Bruyère, Les Caractères (1696), I, 31
20 mars 2020

Tout n’est pas perdu (…), parce que les êtres humains, capables de se dégrader à l’extrême, peuvent aussi se surmonter, opter de nouveau pour le bien et se régénérer, au-delà de tous les conditionnements mentaux et sociaux qu’on leur impose. Ils sont capables de se regarder eux-mêmes avec honnêteté, de révéler au grand jour leur propre dégoût et d’initier de nouveaux chemins vers la vraie liberté. Il n’y a pas de systèmes qui annulent complètement l’ouverture au bien, à la vérité et à la beauté, ni la capacité de réaction que Dieu continue d’encourager du plus profond des cœurs humains. Pape François, Laudato Si’, 205

Pape François, Laudato Si’, 205

22 mars

La Vierge à midi de Paul Claudel dit par Madeleine Renaud

Portrait d’un vieillard et d’un jeune garçon de Domenico Ghirlandaio (1449-1494)

Portrait d’un vieillard et d’un jeune garçon de Domenico Ghirlandaio (1449-1494)

On imagine que cette œuvre représente un grand-père et son petit-fils, même si les personnages n’ont pas été identifiés. Le nez du vieillard, déformé par une maladie, est placé au centre du tableau. Le peintre attire ainsi notre premier regard. Lire la suite sur Actuailes

Nativité de Sandro Botticelli (1444-1510)

Pauvre enfant Jésus, il est à peine protégé par cette étable ouverte aux quatre vents, juste couverte d’un toit de paille. Le bâtiment en ruine représente l’Ancienne Alliance (celle de l’Ancien Testament), qui va être remplacée par la nouvelle alliance, que vient inaugurer le nouveau-né. Vous remarquerez d’ailleurs que les piliers sont constitués d’arbres enracinés dans la terre, à l’image de l’Église vivante. Lire la suite sur Actuailes

Réunion de Famille de Frédéric Bazille (1841-1870)

Ce tableau est considéré, pour la peinture française, comme un des premiers portraits de groupe réalisés en plein air, sujet que les impressionnistes affectionneront ensuite particulièrement. Bazille nous entraîne dans le jardin de sa maison de famille, près de Montpellier. Lire la suite sur Actuailes

La Boxe Maurice Denis (1870-1943)

Deux jeunes garçons qui jouent à la boxe, quoi de plus naturel dans une fratrie ? Aucune violence, tous les deux esquissent un sourire né du plaisir de la confrontation, mais ce n’est qu’un jeu. Lire la suite sur Actuailes.

La Becquée Jean-François Millet (1814-1875)

La maison, une femme, probablement la mère de famille, nourrit trois jeunes enfants. Les petits sont sagement installés sur le seuil, et attendent que vienne leur tour. Ils sont chaussés de sabots de bois, un tablier bleu vient recouvrir une robe plus longue, ils portent tous un petit bonnet. Lire la suite sur Actuailes

Le Prêteur et sa femme. Quentin Metsys (1465-1530)

Elle tourne les pages d’un livre, il pèse les pièces pour déterminer leur valeur. En cette toute fin du Moyen-Âge, le commerce bat son plein dans les foires des Flandres. Venus de toute l’Europe, les marchands arrivent aussi avec la monnaie de leur pays, de leur province.  Lire la suite sur Actuailes.

Décor à Vernon – Pierre Bonnard (1867–1947)

Bonnard représente le jardin et la vue dont bénéficiait la maison qu’il a longtemps habitée en Normandie, « La Roulotte ». ’artiste ne peint pas sur le motif : il aime se promener, faire des croquis, mais c’est en atelier qu’il reconstitue une nature presque imaginaire. Lire la suite sur Actuailes.

Moulin dans le crépuscule Piet Mondrian (1872-1944)

Le moulin est un grand classique de la peinture hollandaise. Et Piet Mondrian, originaire des Pays-Bas, reprend ici ce sujet, en lui apportant un éclairage particulier, celui du crépuscule. Lire la suite sur Actuailes.

Deux Lions à l’affût dans la jungle Henri Rousseau (1844-1910)

La nature est ici étrange… Les botanistes ne s’y retrouveraient pas, car il est fort peu probable que les spécimens de végétaux représentés puissent être retrouvés dans la jungle, ni même qu’ils aient un jour existé. Cette terre exotique est imaginaire. Lire la suite sur Actuailes.

La Nuit étoilée de Vincent Van Gogh (1853-1890)

Des collines, des arbres, un village, Van Gogh nous propose ici une interprétation de ce qu’il pouvait voir de la chambre qu’il a occupée un temps à Saint-Rémy-de-Provence. Lire la suite sur Actuailes.

Vue du Palais ducal vers la riva degli Schiavoni de Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto (1697-1768)

Le palais des Doges, ou Palais ducal, regroupait l’administration de la république de Venise et la résidence officielle du doge. Le palais occupe ici toute la partie gauche du tableau. Les murs pleins du second étage reposent sur deux niveaux de colonnes, d’une architecture beaucoup plus légère. Lire la suite sur Actuailes.

La Grande Vague de Kanazawa Katsushika Hokusai (1760-1849)

Hokusai est un artiste japonais dont les gravures et dessins ont influencé de nombreux peintres européens, comme Gauguin, Van Gogh, Monet. Lire la suite sur Actuailes.

La Pie de Claude Monet (1840-1926)

Le premier plan est occupé par une grande étendue de neige. Une partie au soleil, une autre est à l’ombre de la barrière qui sépare le tableau en deux. Au second plan, des maisons sont à peine cachées par des arbres dont les branches, dépourvues de feuilles, supportent une épaisse couche de neige. Lire la suite sur Actuailes.

Ulysse remet Chryséis à son père – Le Lorrain (1600-1682)

Le Lorrain s’inspire ici directement d’Homère qui écrivait dans L’Iliade : « Maintenant, lançons un bateau noir sur la mer étincelante ». Les personnages cités sont bien difficiles à identifier dans le tableau. Lire la suite sur Actuailes.

Share This