Les vertus au service du bien commun – supplément Permanences N°552-553

0,00

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Supplément de la revue Permanences – janvier – février 2017 – cahier centrale « Les Vertus au service du bien commun »

Disponible gratuitement en ajoutant le produit au panier.

Après commande gratuite, le document pdf mis dans le panier sera alors téléchargeable.  .

Le sujet est amplement d’actualité, puisque des hommes et des femmes politiques qui ne brillent pas toujours par leurs vertus occupent le devant de la scène, dans notre pays comme dans d’autres. Le 24 octobre 2016, le pape François évoquait ainsi la situation devant les Jésuites réunis pour leur 36ème Congrégation générale : La politique en général, la grande politique, s’est de plus en plus dégradée dans la petite politique […]. En général, l’opinion que j’entends est que les politiciens sont tombés bas. Il manque ces grands hommes politiques qui étaient capables de se mettre sérieusement en jeu pour leurs idéaux et qui ne craignaient ni le dialogue ni la lutte, mais qui allaient de l’avant, avec intelligence et avec le charisme propre de la politique1. De tels constats attestent que l’on ressent, souvent en creux, combien une bonne politique réclame des vertus, comme la force et la hauteur de vue, chez ceux qui la mettent en oeuvre.

Le Frère Martin Sabathé, lors d’une des séances du Parcours Passeurs d’Espérance organisé avec la participation d’Ichtus, des dominicains et de l’ICT à Toulouse, répond avec beaucoup d’opportunité à la question de la distinction des vertus personnelles et des vertus sociales avant de dire comment acquérir les vertus au service du bien commun. 

Sommaire

Introduction

I – Vertus personnelles et vertus sociales : division ou distinction ?

A – L’unité antique et médiévale du moral et du politique : Platon, Aristote et Thomas d’Aquin………………

B – L’évolution historique vers la modernité: dissolution du lien entre morale et politique………..

2 – Acquérir les vertus au service du bien commun

A – Les principales vertus pour servir le bien commun

B – Comment acquérir ces vertus au service du bien de tous ?

En conclusion