Docteur en gestion, agrégé des Universités et professeur à l’Institut d’Economie et de Management de l’Université de Nantes, Mathieu Detchessahar est membre du conseil scientifique de l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT), du cabinet d’étude et de conseil Entreprise et Personnel (EP) et de l’Observatoire de la Qualité de vie au travail du groupe EDF. Il est également membre fondateur du Groupe de Recherche Anthropologie Chrétienne et Entreprise (GRACE). Auteur de nombreux articles scientifiques, il a publié fin 2015 Le marché n’a pas de morale – ou l’impossible société marchandeaux Editions du Cerf. Pour acheter son livre :

Son intervention au colloque Catholiques en Action du samedi 18 novembre 2017 en quelques points :

« Quelle place pour les catholiques dans ce nouveau cycle politique qui s’ouvre ? »

Les catholiques sont présents sur les questions éthiques, mais quasi absents de l’économie. Le marxisme est là plus que jamais : la nécessité matérielle règle toutes les questions. Nous devons être présents dans les débats économiques, au cœur des luttes sociales. Il est temps de reconstruire le catholicisme social. L’école s’est mise au diapason de la culture de l’économie. Une bonne école aujourd’hui ne transmet plus, elle professionnalise.

Share This