François-Xavier Bellamy est agrégé de phlosophie, auteur de l’ouvrages Les deshérités, et fondateur du cycle de conférences Les soirées de la Philo au théâtre Saint-Georges à Paris. Il est également adjoint au maire de Versailles.

Son intervention au colloque Catholiques en Action du samedi 18 novembre 2017 en quelques points :

« Quelle place pour les catholiques dans ce nouveau cycle politique qui s’ouvre ? »

L’année que nous venons de vivre est pleine de promesses car elle peut redonner du sens au dialogue politique. Nul ne peut jamais prétendre posséder le Bien et le Juste. Il faut se rendre compte de sa propre pauvreté et du besoin de recherche. La question du transhumanisme, de la mondialisation, de notre rapport à la technique et à la culture s’articule sur cette acceptation, ou non, de quelque chose qui nous précède. Trop peu de catholiques s’engagent pour reconstruire la société. Il est nécessaire d’aller au contact de la réalité sociale. On ne peut se plaindre que le monde s’écarte de nous quand c’est nous qui nous écartons du monde ! Il faut parler aux hommes. Nous ne cherchons pas un récit, mais à nous approcher le plus près possible de la réalité anthropologique.

Share This